Un grand merci aux volontaires AIC au Madagascar, qui se mobilisent pour accompagner les personnes touchées par un vaste incendie dans la ville de Farafangana cet octobre 2021. L’incendie ayant laissé sans abri près de 3800 personnes, des volontaires leur ont notamment fourni de la nourriture et des vêtements, et ont mis en place des logements temporaires sous des tôles récupérées.

 

Famine dans le sud de Madagascar

La famine dans le sud de Madagascar, causée par le changement climatique et à peine remarquée dans le reste du monde, fait des victimes parmi les enfants et les personnes âgées. Elle oblige les agriculteurs à vendre leurs terres après que les semences aient été consumées et que de nombreux animaux soient morts de soif.  Ceux qui espèrent y trouver du travail se dirigent vers le nord, les plus faibles se réfugient chez les Filles de la Charité, campent sur les terrains des couvents et sont au moins pourvus des nécessités. Les enfants sans parents sont emmenés à l’orphelinat de l'AIC. Après que certains jeunes ont quitté Akany Avotra pour suivre une formation ou des études, plus de 60 enfants, dont certains plus jeunes, y vivent à nouveau.  Pour cela et en raison de l'augmentation du prix du riz, nous voulons augmenter les virements mensuels et espérons le soutien de nos donateurs.

En période de Corona

En période de Corona, lorsque les repas scolaires ne sont plus disponibles et que les personnes sans emploi permanent n'ont pas de revenus, l'AIC distribue du savon et de la nourriture aux familles dans le besoin.

Nous sommes très heureux qu'avant Noël, il a été possible de soutenir financièrement non seulement les cantines scolaires réouvertes, mais aussi de nombreuses familles dans le besoin, en particulier les mères célibataires avec leurs enfants.
Pour cela, nous remercions tous les donateurs et leur souhaitons un Noël béni et paisible et un départ plein d'espoir vers la nouvelle année 2021, inconnue.

L'AIC Madagascar, les volontaires et les destinataires